Source: La conjoncture économique

Les investissements directs étrangers (IDE) en Inde ont presque doublé pour atteindre 2.16 milliards de dollars en décembre, comparé à milliards de 2014 le même mois que 1.10.

Au cours de la période budgétaire actuelle, d’avril à décembre, les IDE ont augmenté de 27, pour atteindre un milliard de dollars 21.04, contre des milliards 16.56 pour la même période de l’exercice précédent, ont montré les données du Département de la politique et de la promotion industrielles.

Parmi les principaux secteurs 10, les télécommunications ont enregistré un IDE maximum de milliards de 2.67 pour la période de neuf mois, suivies des services (milliards de 2.29), de l’automobile (milliards de 1.58), des produits pharmaceutiques (milliards de 1.21) et des logiciels et du matériel informatique ( Millions de 971).

Au cours de la période, l'Inde a reçu un maximum d'IED de Maurice (5.89 milliards), suivie de Singapour (milliards 4.31), des Pays-Bas (milliards 2.57), des États-Unis (milliards 1.48) et du Japon (milliards 1.42).

En 2013-14, les IDE se sont élevés à 24.29 milliards de dollars contre 22.42 milliards de dollars en 2012-13.

Un afflux sain d'investissements étrangers dans le pays aide à équilibrer la balance des paiements du pays et à stabiliser la valeur de la roupie.

L’Inde aurait besoin d’environ un billion de dollars sur cinq ans pour réorganiser son secteur des infrastructures, notamment les ports, les aéroports et les autoroutes, afin de stimuler la croissance.

Le gouvernement prend des mesures pour stimuler les IDE dans le pays. Il a assoupli les normes relatives aux IDE dans des secteurs tels que les assurances, les chemins de fer et les dispositifs médicaux.