Source: La conjoncture économique

Le Département de la politique et de la promotion industrielles (DIPP) a publié mardi un document de politique générale sur les investissements directs étrangers (IDE), conservant la politique en matière d’IED dans la vente au détail multimarques, qui autorise jusqu’à 51% d’investissement étranger.

Le gouvernement du parti Bharatiya Janata (BJP) s’était opposé à l’ouverture du commerce de détail multimarques aux investissements étrangers mais n’a pas renversé la politique de l’UPA.

Le document inclut tous les changements dans la politique indienne en matière d'IED au cours de la dernière année. Le document consolidé de 119 page rendra la politique simple et centralisée pour les investisseurs.

La circulaire consolidée sur les IDE publiée mardi comprenait les modifications apportées au cours de la dernière année, notamment la libéralisation de secteurs tels que les chemins de fer, la défense, les dispositifs médicaux, les assurances et la construction. La DIPP est l’agence principale pour la politique en matière d’IED. Les IDE en défense ont été augmentés à 49% à partir de 26%. Il peut même aller jusqu'à 100% dans certains cas.

Les modifications de la politique en matière d’IED se font tout au long de l’année en publiant des notes de presse. Le gouvernement UPA a commencé à regrouper ces changements dans un document unique deux fois par an. Il s'agit du premier document publié par le nouveau gouvernement NDA.

Après avoir pris le pouvoir, la NDA a autorisé l'investissement étranger de 100 dans l'infrastructure ferroviaire., La construction, l'exploitation et la maintenance de projets de corridors de banlieue via PPP, trains à grande vitesse, lignes de fret dédiées, électrification ferroviaire et systèmes de transport rapide en masse.

«Au cours des huit ou neuf derniers mois, nous avons ouvert tous les aspects de l'économie indienne. Nous avons ouvert notre secteur de la défense, de la construction, des assurances, des dispositifs médicaux… et des magasins autres que la distribution multimarques. L’Inde est aujourd’hui l’économie la plus ouverte du monde », avait déclaré plus tôt dans la journée Amitabh Kant, secrétaire du DIPP.