international-taxation-services-250x250

Amendements proposés dans Impôt international par budget de l'Union 2017 - Synopsis

  1. Clarté relative aux dispositions de transfert indirect [Section 9 (1) (i)]

Il a été proposé d’insérer l’explication de 5A dans la section 9 (1) (i) afin de préciser que l’explication 5 ne s’applique pas à un actif ni à un actif immobilisé qui y est mentionné.

- investissement détenu par un non-résident, directement ou indirectement,

- chez un investisseur institutionnel étranger, conformément à l'alinéa a) de l'explication de la section 115AD, et enregistré en tant qu'investisseur de portefeuille étranger de catégorie I ou II en vertu du règlement de la Securities and Exchange Board of India (investisseurs de portefeuille étrangers), 2014 en vertu de la loi 1992 du Conseil indien des valeurs mobilières et des changes,

- car ces entités sont réglementées et ont une base étendue.

  1. Modification des conditions du régime d'imposition spécial applicable aux fonds offshore [Section 9A (3) j)]

Il a également été proposé d’insérer une clause supplémentaire dans la section 9A (3) (j) afin que, dans l’année précédente de la liquidation du fonds, l’une des conditions imposées au fonds d’investissement éligible soit que la moyenne mensuelle du corpus du fonds ne doit pas être inférieure à cent crore roupies, ne s'applique pas.

  1. Exemption du revenu de la société étrangère de la vente des stocks restants de pétrole brut des réserves stratégiques à l'expiration d'un accord ou arrangement [Section 10 (48B)]

Il est proposé d'insérer une nouvelle clause (48B) dans la section 10 afin de prévoir que tout revenu revenant à une société étrangère résultant de la vente de stocks de brut résiduels, le cas échéant, provenant d'une installation en Inde après l'expiration d’un accord ou d’un arrangement visé à la clause (48A) de la section 10 de la Loi sont également exemptés sous réserve des conditions qui peuvent être notifiées par le Gouvernement central en ce nom.

  1. Champ d'application de la section 92BA de la loi relative à l'impôt sur le revenu en ce qui concerne les transactions intérieures spécifiées [section 92BA]

Il est proposé de supprimer la clause (i) de la section 92BA afin de prévoir que les dépenses pour lesquelles un paiement a été effectué par la partie évaluée à une personne visée à la section 40A (2) (b) sont exclues du champ d'application de section 92BA de la loi.

  1. Limitation de la déduction des intérêts dans certains cas [Nouvelle insertion de la section 94B]

Il est proposé d'insérer une nouvelle section 94B, conforme aux recommandations du Plan d'action BEPS 4 de l'OCDE, prévoyant que les intérêts débiteurs excédant 1 réclamés par une société indienne ou une société étrangère d'une société étrangère en Inde étant l'emprunteur au titre de toute dette émis par un non-résident, étant une entreprise associée de cet emprunteur, est limité à

- 30% de son bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (BAIIA)

Or

- intérêts payés ou à payer à l'entreprise associée, selon le montant le moins élevé.

  1. Adaptation secondaire dans certains cas [Nouvelle insertion de la section 92CE]

- Afin d'aligner les dispositions sur les prix de transfert sur les lignes directrices de l'OCDE en matière de prix de transfert et sur les meilleures pratiques internationales, il est proposé d'insérer une nouvelle section 92CE prévoyant que la partie évaluée est tenue d'effectuer un ajustement secondaire lorsque le principal ajustement du prix de transfert ,

- a été faite suo motu par la personne évaluée dans sa déclaration de revenus; ou

- effectuée par l'agent d'évaluation a été acceptée par la personne évaluée; ou

- est déterminé par un accord de prix anticipé conclu par la personne évaluée en vertu de la section 92CC; ou

- est fabriqué conformément aux règles de la «sphère de sécurité» énoncées à la section 92CB; ou

- est le résultat de la résolution d'une évaluation selon la procédure amiable en vertu d'un accord conclu en vertu des sections 90 ou 90A.

- Le réglage secondaire ne doit pas être effectué si,

- le montant de l'ajustement principal effectué dans le cas d'une personne évaluée au cours d'une année précédente ne dépasse pas un crore roupie et

- le rajustement principal est effectué à l’égard d’une année d’évaluation commençant le ou avant le 1st April, 2016

  1. Définition de «personne responsable du paiement» dans le cas de paiements visés à la sous-section (6) de la section 195 [Modification à la section 204 (insertion de la clause iib)]

Il est proposé de modifier l'article 204 de la loi pour prévoir que, en cas de divulgation d'informations relatives au paiement à un non-résident, qui n'est pas une société, ou à une société étrangère, de toute somme, qu'elle soit ou non exigible en vertu des dispositions de: Dans la présente loi, le «payeur» est le payeur lui-même ou, si le payeur est une entreprise, la société elle-même, y compris son principal responsable.

  1. Précisions concernant l'interprétation des "termes" utilisés dans un contrat conclu en vertu des sections 90 et 90A [Insertion de l'explication 4 dans les sections 90 et 90A]

Il est proposé de modifier les articles 90 et 90A de la Loi afin de prévoir que

- lorsqu'un terme utilisé dans un accord conclu en vertu des sections 90 (1) et 90A (1) de la Loi est défini dans ledit accord, ce terme doit avoir la signification donnée dans ledit accord et

- lorsque le terme n'est pas défini dans l'accord, mais qu'il est défini dans la loi, on lui attribue le sens de définition dans la loi ou dans toute explication fournie par le gouvernement central.

  1. Référence correcte à FEMA au lieu de FERA [Modification sous réserve de la section 10 (4) ii)]

- La clause relative à cette clause renvoie le particulier à une personne résidant en dehors de l'Inde, tel que défini à la clause (q) de la section 2 de la loi 46 de 1973, c'est-à-dire la Loi sur la réglementation des changes, 1973 (FERA), qui est abrogée et repris comme Acte 42 de 1999, c’est-à-dire le Foreign Exchange Management Act, 1999 (FEMA). La définition de personne en dehors de l’Inde figure dans la clause (w) de la FEMA.

- Afin de refléter la définition correcte de l'expression “personne résidant en dehors de l'Inde”, il est proposé de modifier ladite clause conditionnelle. L’amendement a un caractère de clarification.

10. Prolongation de la période éligible du taux d'imposition préférentiel sur les intérêts en cas d'emprunt commercial extérieur et extension de l'avantage aux obligations libellées en roupies [Section 194LC]

- Il est proposé de modifier la section 194LC afin de prévoir que le taux préférentiel de 5% TDS sur le paiement des intérêts en vertu de cette section sera désormais disponible pour les emprunts contractés aux termes d’un contrat de prêt ou de toute obligation à long terme, y compris les infrastructures à long terme. lien fait respectivement avant la 1st Juillet, 2020.

- Il est en outre proposé d’étendre le bénéfice de la section 194LC aux obligations libellées en roupies émises hors de l’Inde avant le 1st Juillet, 2020.

11. Prolongation de la période admissible du taux d'imposition à des conditions de faveur conformément à la section 194LD

Il est proposé de modifier la section 194LD afin de prévoir que le taux préférentiel de 5% TDS sur les intérêts sera désormais disponible pour les intérêts à payer avant le 1st Juillet, 2020.