Source: La conjoncture économique

Notant que le commerce entre l'Inde et l'ANASE était bien en deçà de son potentiel, un haut responsable gouvernemental a déclaré aujourd'hui que le pacte de partenariat économique global régional (RCEP) - qui devrait se conclure plus tard cette année - contribuera à augmenter le commerce à 200, à un milliard de 2022.

«L’ALE sur les marchandises nous a aidés, mais nous avons maintenant signé l’ALE complet, qui sera conclu plus tard cette année. Seuls trois pays ont ratifié l'ASEAN. Nous attendons le reste des ratifications. Nous pensons que (conclusion du RCEP) pourrait être vers octobre ».

"Notre aspiration est de porter le commerce ASEAN-Inde à 200 milliards de dollars par 2022, et les négociations du RCEP, actuellement en cours, y contribueront également", a déclaré Anil Wadhwa, secrétaire au ministère des Affaires extérieures.

La mise en œuvre de l'Accord de libre-échange entre l'ANASE et l'Inde (ALE) dans le secteur des marchandises a été signée à 2009.

L'accord s'est traduit par une augmentation significative des échanges bilatéraux, qui sont passés de moins de 44 USD 2009 à plus de USD 10 74 en 2013 14.

«Les négociations pour le RCEP seraient terminées d'ici la fin de l'année. La conclusion de cet accord contribuera grandement à stimuler le commerce et les investissements bilatéraux, ce qui est actuellement bien inférieur au potentiel ", a déclaré le secrétaire général adjoint du Secrétariat de l'ANASE, AKP Mochtan, lors de son discours devant le dialogue de Delhi.

Le RCEP est un projet de pacte de libre-échange global entre les pays de l'ANASE 10 - Brunei, Cambodge, Indonésie, Laos, Myanmar, Philippines, Malaisie, Singapour, Thaïlande et Vietnam, ainsi que six partenaires avec lesquels ils ont conclu des accords de libre-échange, notamment: Australie, Chine, Inde, Japon, Corée du Sud et Nouvelle-Zélande.

Le pacte vise à inclure les biens, les services, les investissements, la concurrence et la propriété intellectuelle et devrait être conclu cette année.

«Le niveau commercial est inférieur à notre potentiel et nous espérons que l'ALE sur les marchandises, une fois examiné, permettra d'améliorer l'efficacité et d'obtenir de meilleurs résultats.

«La signature des accords sur le commerce des services et les investissements en septembre dernier et leur entrée en vigueur attendue plus tard cette année donneront un coup de fouet indispensable à notre engagement économique. Espérons que cela corrigera également l'équilibre du commerce et des investissements, qui est actuellement quelque peu en faveur de l'ANASE », a déclaré Wadhwa.

Interrogé sur les attentes de l'Inde à la suite des discussions avec les pays de l'ANASE dans le cadre du dialogue de Delhi, M. Wadhwa a déclaré: «Nous attendons les principaux résultats 2 ou 3. Nous voulons voir des propositions sur l'orientation future et le commerce entre l'Inde et les pays de l'ANASE. ”

«Nous voulons également entendre parler de l’accord sur les services et l’investissement et de la façon dont les deux parties peuvent en tirer parti. Nous voulons inclure cela dans notre document de vision 2016-21, que nous élaborons avec l'ASEAN et qui est en phase finale ", a-t-il déclaré.