Source : news.oneindia.in

Un projet de joint-venture franco-indonésien destiné à développer des missiles de défense antiaérienne à courte portée devrait se situer autour de la crête de Rs.30,000 et semble avoir connu des conditions météorologiques déplorables, Indian Air Force estimant que le missile sol-air Akash pourrait répondre à ses besoins. système d'arme. La joint-venture proposée est projetée entre DRDO et le fabricant français de missiles MBDA aux termes duquel ils envisageaient de produire des systèmes de missiles sol-air à courte portée (SR-SAM) pour l'Indian Air Force pour le programme Maitri.

Le système de missile de défense aérienne Akash a déjà été mis au point par le DRDO et ses essais de développement ont été menés à bien par l’agence d’Odisha récemment. Le SR-SAM devrait également être un projet de la même classe, ont indiqué des sources très bien placées. L'IAF estime que lorsque le système autochtone répond aux exigences de la force, il n'est pas nécessaire d'importer ou de développer en même temps un système similaire, ont-ils déclaré. Conformément au projet SR-SAM proposé, l’armée de l’air israélienne a dû introduire des unités de tir de missiles 49 (MFU) des missiles co-développés.

L’IAF a déjà passé des commandes pour huit escadrons de missile sol-air Akash et elle aurait besoin de passer des commandes pour un autre escadron 25 de systèmes d’armes afin de satisfaire à son exigence complète de missiles de défense aérienne de cette gamme, ont indiqué les sources. L’induction permettrait également d’économiser beaucoup de devises et d’aider à développer l’industrie de production de missiles au vu des importantes commandes à passer, ont-ils déclaré. Les négociations pour le projet SR-SAM ont été lancées dans 2007-08 et ont fait l'objet de discussions approfondies lors de discussions entre les gouvernements indien et français aux plus hauts niveaux lors de visites de hauts dignitaires dans le pays de l'autre.

Lors des discussions entre le président français François Hollande et le Premier ministre de l'époque, Manmohan Singh, en janvier 2013, les deux parties avaient déclaré que les négociations en vue de la finalisation du programme de développement commun étaient terminées. Le missile Akash, développé localement, avec une portée de 27-km et un plafond effectif de 15-km, a récemment été testé à partir du polygone de test intégré du district de Balasore à Odisha. Le système d'arme de défense aérienne Akash a été conçu, développé et conduit à la production par DRDO pour la défense et la protection d'actifs importants du pays contre les attaques aériennes pénétrantes.

Le missile devrait être intronisé dans l'armée de terre et l'armée de l'air. Il a été mis au point par le DRDO dans le cadre du programme de développement intégré de missiles dans le cadre duquel les systèmes de missiles Agni, Prithvi, Trishul et Nag devaient être mis au point.